samedi 27 octobre 2012

"Sur les Berges du Vide" de Céline Etcheberry

Page FaceBook
Site Internet

L’histoire

“Valentin est un jeune professeur de lettres fraîchement débarqué dans la capitale d’une contrée étrange, Gamandée. Louis de Laire, marquis du royaume, sème le trouble et le doute autour de lui. Leur amitié est aussi envoûtante qu’intense : est-ce que ce qui les lie n’est pas plus puissant encore ? Lorsqu’ils sont convoqués à la cour du Roi Léandre, qui terrorise le peuple par sa folie, ils entament un bien étrange périple. Surmonteront-ils les mystères et les obstacles qui les attendent ? Et surtout, leur amitié en ressortira-t-elle indemne ?”

Roman (fiction)

Style : Fantastique, Vintage
Format A5 :
294 pages, 12,00€
Format Poche : 358 pages, 12,00€
Éditeur :  Éditions EncreLyre
Édition :  15 Octobre 2012
Langue :  Français


Où le trouver : Chez Lulu 

MON AVIS


J'ai croisé Céline sur Deviant Art et plus particulièrement sur le groupe de #Romansfrancophones. Elle proposait, tels "les livres dont vous êtes le héros" de choisir la direction du prochain chapitre. J'ai joué le jeu sans jamais avoir lu ses chapitres. Choisissant au hasard la réponse qui me plaisait dans son sondage.

Elle en a fait un livre. Un gros livre de pratiquement 300 pages. Je lui ai donc pris.

Je ne savais pas du tout à quoi m'attendre, vraiment pas.

Au vu de la couverture surement une bleuette un peu clichée. Au vu du résumé peut être une bleuette accompagnées de pouvoirs...

Enfin je m'attendais à tous sauf à CA !

Ce livre est un OVNI dans mon univers littéraire. C'est un livre déroutant. Vraiment déroutant...

Attention je ne dis pas cela dans le sens négatif du thème mais plutôt dans le sens "Sacrée découverte" !

C'est un avis totalement subjectif et non pour faire de la pub à une amie auteure vue que je n'ai échangé qu'une poignée de phrases avec Céline.

Donc voici mon avis.

Déjà le livre commence par la rencontre avec Valentin qui n'a pas de nom définit au début. C'est un jeune homme roux, professeur, fraichement arrivé de sa Province et rempli de TOC. On suit ses pérégrinations dans cette capitale qu'il continue de découvrir et d'aimé. Puis on rencontre Louis de Laire... un marquis et son meilleur ami... et là... premier contact avec le VIDE. 

Comment une histoire banale peut-elle chavirer en quelques lignes en quelques chose de surréaliste, un poil dérangeant, limite cauchemardesque ?

Ensuite l'engrenage des situations, choisies je vous le rappelle par le public en fin de chapitre (dont moi).

C'est un univers à part entière. Un univers sortie des cauchemars et des psychés torturées... On passe d'un monde réel à un monde déformé... c'est assez difficile à suivre parfois de différencier les niveaux... les lieux. Une narration un poil hachée, des situations un peu trop rapide parfois. Je me suis laisser entrainé dans ce monde, les yeux grands ouverts, essayant de suivre la logique de Céline, les entrelacs des personnages et des situations...

Qui est amis ? qui est ennemis ? Où allons nous ? questions haletantes qui m'a maintenue attentives le long de ma lecture.

Céline nous fait découvrir un petit bout de son monde psychédélique et délirant. J'avoue avoir sombré avec plaisir dans ces différents tableaux.

En plus l'écriture est riche, le vocabulaire aussi. Les descriptions des lieux sont un poil trop sommaires à mon gout.

Un point un peu négatif peut-être... quand le héros pars dans ses pensées, digressions, coupant le récit pour le reprendre de plus bel ensuite. Mais c'est assez minime comme défaut à mon sens. C'est une facon comme une autre d'expliquer les situations.

En temps que grande lectrices, je cherche toujours la petite bête, le détails qui ne collent pas au tableau. J'aurais deux questions à poser à Céline mais c'est mon coté tatillon.

Ah et la fin... cette fin qui dit : ARRRGGGG ! mais qu'en fin de compte, je pense que j'aurais fait à l'indentique. Une fin admirable !

Autre détail. Le petit chapitre explicatif. Céline j'ai une chose à te dire : Je suis pareil.

Donc globalement j'ai vraiment beaucoup aimé cette lecture. C'est le genre d'histoire qui me plait car non prévisible. J'aime être surpris dans mes lectures et c'est de plus en plus rare.

Chapeau Bas jeune femme !

1 commentaire:

  1. J'ai tout laissé sur dA, mais encore merci mille fois ici :D

    RépondreSupprimer