samedi 1 mars 2014

COUP MAGISTRAL DE GUEULE

Bonjour les amis,
(pardonnez les fautes, je l'ai écrit dans le feu de la passion!)
 
Premier mars. Déjà un mois sans nouvelle et pour une (autre) fois ce post ne sera pas consacré à l’avancement des projets.
Je suis agacée. Je me suis prise la tête deux fois cette semaine sur des choses qui me tiennent à cœur mais qui semble passer au dessus de la tête des gens. C’est à rager de vouloir avancer, de vouloir faire quelque chose. Ca dégouterait presque de vouloir faire avancer les choses pour la communauté…
Vous savez, si vous me suivez que je suis très engagée dans deux causes. La première est l’homosexualité (LGBT) et l’autre est le monde de l’autoédition. Hé bien cette semaine ces deux points m’ont fait bouillir comme jamais.
Je pourrais vous remettre mes posts vengeurs de facebook ici mais je vais plutôt tenter d’utiliser d’autres tournures de phrases.
Déjà cette semaine j’ai été invité à rejoindre une énième page consacrée à la promotion du LGBT. Très bonne initiative, il n’y a aucun mal à cela… mais dès que je suis allé sur la page qui n’avait que quelques jours, qu’est ce que j’ai trouvé ? Des photos de mec. Top plastique, top beauté, top canon… encore une fois. Je ne blâme pas le groupe, mais j’ai l’impression de trouver le copier/coller d’autres. Comme si c’était une excuse pour mettre en avant les canons de beauté. Je ne suis en général pas contre. Mais quand on s’y pense deux secondes, à part le plaisir des yeux… qu’est ce qu’on en tire ? Que les gays blancs (hommes, puisqu’il est rare de voir des photos de lesbiennes ou de noir, ou de Moyen-Orient) sont tous beau, qu’ils sont là avec leur yeux de velours et leur muscle d’acier ? Mais les gays ne sont pas QUE beau, QUE blanc, QUE dans la vingtaine, QUE blinder de testostérone, QUE avec un visage de poupon sur un corps de dieux grecques. Et les femmes ? Pour le peu d’image que je vois de Lesbiennes ce sont des bombasses au corps siliconé, refait ou photoshopé. Ça ne vous dégoute pas vous ?  Moi ça me fait gerber. Ouais c’est du fantasme pur. Mais merde, ça ne reflète en rien la réalité ! Je sais que le monde actuel est moche, qu’on est en crise, qu’il y a la guerre à droite et a gauche, la famine… mais cette surévaluation du « beau » est risible ! Ça va un peu… mais tous les jours, partout… Les gens normaux n’ont pas le droit d’exister, d’aimer ou d’avoir le droit à la parole ? Il est rare que dans les romans M/M ou F/F … ou tout autre roman actuel, les personnages reflètent la réalité. J’en ai marre de ces personnages trop beaux, trop lisses, trop sexe, trop intelligent, trop… trop ! À croire qu’eux seuls ont le droit d’avoir une vie, des aventures (sexuelles ou littérales). Et encore je ne parle pas des romans H/M actuel qui me sortent par les yeux. Attention, je ne crache pas sur les pitch (qui parfois ont du potentiel) mais tout est gâché par les personnages. Autant je râle sur le visuel, autant je râle sur mes lectures. Très peu sortent du lot… c’est terrible. Même l’amour ne ressemble à plus rien qu’un ramassis de fromage blanc avec une pointe de fraise… beurk…
En revenant au visuel. Chouette la star machin à fait son coming-out devant une nuée de journalistes. Quel courage ! Mais PUTAIN c’est une star ! Vous croyez qu’on va lui cracher dessus ? C’est une personne à notoriété, c’est aussi son rôle ! Après c’est sur qu’on ne parle pas des gosses mis à la porte parce qu’ils ont osé sortir de leur silence, ou alors on en parle (dans les livres M/M) et c’est directement la rue, la prostitution, le glauque… Et les pays où l’homosexualité est pénalisée de la mort ou de l’enfermement ? Ah et dans combien d’histoire les personnages sont d’une autre culture que la notre (Afrique, arabe, inuit… par contre les japonais à la pelle…) À croire que personne n’est capable d’écrire de belles histoires ! On ne parle pas assez des associations qui se donnent à font pout ces jeunes… et quand est-il des « adultes » qui s’avouent et avoue à leur entourage qu’a 40 ans, 50 ans… ils/elles sont gays et que leur vie (femme/maris, enfants…) n’est pas celles qu’ils/elles attendaient sans pour autant cracher dessus ? Personne ! Qui en parle ? Dans les romans c’est toujours la même chose. Ma femme/mon maris m’a quitté/frappé/c’était un(e) gros (se) con(salope). J’en ai marre des gens du sexe opposer et toi t’es là, du même sexe, alors je suis homo… c’est d’une nullité ! à croire que tout ce qui touche le psychologique est mis de coté ou amoindrie. Oh sans oublier le… je suis hétéro mais tu es là, t’es beau (belle) alors je deviens homo rien que pour toi !

Dans mes histoires, mes personnages ne sont pas beaux, ils/elles essaient de faire avec ce qu’ils/elles ont en leur possession. Ils (mes personnages) ne sont pas plus intelligent que la moyenne, ils ne sont pas plus mieux que les autres… ils essaient de vivre avec leur ressentie, leurs expériences… mais ca doit être trop compliqué à comprendre ! (ironie inside)

Ce qui m’amène à mon second point. Qu’est ce qu’être auteur indépendants ?

Imaginiez: Oh ce matin j’ai une idée géniale ! Je suis douée en écriture, machin me l’a dit, alors je vais écrire un livre ! quelle bonne idée !! C’est après que la galère commence. Entre les corrections, le remaniement, le texte tant aimé devient un serpent venimeux… ensuite une fois que le manuscrit est fini je vais me faire éditer, puisque mon idée est si géniale ! Ouais ! alors je démarche les maisons d’éditions mais elles ont d’autres lignes éditoriales… bon, alors je m’auto-publie ! vive la liberté. En premier lieu, trouver un imprimeur qui ne me coute pas la peau du cul… ça c’est fait… je me retrouve avec 100 bouquins (ou bien je passe sur lulu ou thebookedition). Maintenant il faut vendre. Comment ???? les gens n’achète pas mon si génial livre qui parle d’un si super sujet ! MAIS POURQUOI ??? Ah, faire de la pub. Ok. Je m’inscris sur facebook, parait que les réseaux sociaux c’est magiques ! Comment ? Au bout d’un mois j’ai que 30 amis sur ma page et aucun ne me laisse de commentaire ?? Bon aller ! Je vais dans les groupes spécialisé et hop je balance le pitch et les promos sur mon ouvrage. Hein ? Pas de vente ? POURQUOOIIII ?

NON mais MERDE !! vous pensez que parce que vous écrivez un livre, vous êtes un génie reconnu du monde entier ?? Non mais vous savez combien d’auteurs sont comme vous ? Meilleurs que vous ? et si vous vous preniez par la main pour regarder autour de vous et lâcher votre nombril ?
Déjà pour commencer sachez que vous êtes en bas de l’échelle. Quoique vous écriviez et que PERSONNE ne fera l’effort de venir vous voir, vous aidez si vous ne faites pas vous-même le premier pas. Ne me sortez pas un oui mais j’ai essayé 2 semaines et demi et ça n’a rien donné ! PUTAIN mais réveillez-vous ! Qui lira votre livre si personne ne sait qui vous êtes ? Il faut faire autre chose que balancer le livre à droite et à gauche. Une page facebook, un site, un blog ça s’entretient à la sueur de votre front ! Il faut passer des heures à aller vers les autres, à les connaitre et surtout les aider aussi. Nous sommes tous dans la même galère, vous n’êtes pas meilleurs que moi mais je suis meilleure que vous. Pas parce que j’écris mieux, mais parce que je fais l’effort de connaitre les gens et leur travail. Combien de gens avez-vous aidé dans vos contacts ? Combien « d’amis » auteurs avez-vous lu où partager ? Qu’avez-vous fait pour les autres à par leur dire « mon livre est le meilleur, lis-le ». Si vous ne mettez pas la main dans le réseau, à la pâte, dans la merde. Si vous ne faites riens pour les autres, alors attendez-vous à ce qu’on vous traite comme vous nous traitez… par le dédain.

Quand on est auteur indépendant on est tout à la fois : comptable, gestionnaire, vendeur, marketting… si vous voulez vous tournez les pouces, trouvez donc un éditeur qui le fasse pour vous mais ne venez pas nous polluer avec vos livres qui n’intéressent que vous. Le marketing est l’une des plus grande partie de votre travail en tant qu’auteur. Il faut travailler à élargir votre réseau, rencontrer les bonnes personnes, savoir vendre autant son projet que celui de votre collègue que vous admirer. Il faut savoir donner (extrait ou même livre) pour avoir en retour des critiques. Acceptez ces critiques pour progresser, ne pas vous croire meilleurs parce que vous avez écrit 120 pages… non, on a et aura toujours du travail pour être meilleur. Il faut se donner des objectifs, ne JAMAIS baisser les bras, toujours vouloir progresser même si cela signifie faire trois pas en arrière pour en faire un en avant. Il faut avoir l’imagination pour « faire vivre » son alter-égo auteur (blog, site, facebook, tweeter), savoir organiser des événements, fédérer autant les lecteurs que les auteurs. Il ne faut pas se croire irremplaçable !

Nous ne sommes que la petite roue d’une machine beaucoup plus grande et si chaque petite roue avance en décalé de son voisin qui lui-même est en décalé de sa voisine… la machine n’avancera JAMAIS.
Il nous faut un moteur, un rythme, une source générale d’inspirations… et là nous pourrons dire que nous sommes quelqu’un. Que nos ouvrages sont intéressants et que nous pouvons être lu par la multitude… mais en attendant essayons d’être une simple roue qui tourne au même rythme que ses voisines… devenons cette machine.

Mais vous me direz : c’est bien beau mais il est où le fameux moteur ?
Je répondrais que je connais une personne qui pourrait devenir l’un de nos plus gros engrenages et qui travaille justement à cela. Mais sans nous, elle n’y arrivera pas. Je répondrais qu’il faut connaitre cette personne et surtout ses projets. Vera Sayad.

Enfin tout ça pour dire que je suis une petite roue qui tente de trouver son rythme et que j’aimerai avoir d’autres petites roues pour que nous avancions plus vite.

Ah je me sens mieux !

TTFN

14 commentaires:

  1. Je t'aime ! :)

    M'enfin, j'aime ton coup de gueule ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. heuuu.... d'accord. J'aime les déclarations d'amour ;)

      Supprimer
  2. Au moins cela à le mérite d'être clair.
    Je vais parler pour le coin homosexuel, avant ils étaient obligés de se cacher, car c'était "Honteux" de l'être, ou bien des jets de pierres (quoique pour là, on a bien vu pire, il n'y à pas si longtemps que cela...) C'est LEUR vie et dans les livres, enfin la plupart des livres, je trouve que franchement ce n'est pas du tout réaliste, c'est trop surfait. Etre gay ou lesbienne ce n'est pas juste pour faire joli, seuls les sentiments comptent, l'envie d'être avec l'autre et aimer qu'il soit du même sexe ou non. Je n'ai jamais compris pourquoi il fallait cataloguer les gens entre ceux qui sont en couples ou homosexuels... Enfin, changer la vision des gens ne se fera pas en un claquement de doigts, ce qui est dommage...

    Concernant l'autoédition, je n'ai pas de véritable avis dessus, mais je sais de source sure que tout ne tombe pas tout cuit dans le bec et que pour être reconnu en tant qu'auteur il faut bosser. Je sais que ce n'est pas évident et je te dirais que tu es un peu dure dans tes propos, cela pourrait en vexer plus d'un, mais 2semaines et demi???? Non, mais il faut beaucoup plus avant de pouvoir baisser les bras et se demander pourquoi notre livre n'est pas au hit parade xD

    Personnellement, je ne sais pas si un jour je finirais mes livres, j'ai les idées, pas le temps et peut-être pas envie non plus de tomber dans une spirale de déception et puis il y à tellement à découvrir!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact cela pourrait en vexer plus d'un. Je ne crache pas sur ceux qui font l'effort de bouger mais sur ceux qui se plaignent que rien n'arrive... deux semaines et demi, j'exagère à peine. c’était deux mois en fait :p Personnellement j'ai un site et blog depuis 5 ans et une page auteur FB depuis 2. je passe en moyenne 2 a 4heures par jour pour la communication. Mais c'est essentiel. Ceux qui veulent avancer, savent qu'ils peuvent venir me voir... qu'ils ne sont pas seul. mais les autres... ça me hérisse !

      Supprimer
    2. c'est vrai communiquer et savoir écouter les autres, c'est l'essentiel, après il faut aussi savoir prendre les critiques positives ET négatives sans s'offusquer. Ce n'est pas parce que 3 vous diront qu'ils n'aiment pas un livre, qu'il est mauvais, mais qu'il y à des choses à améliorer. Je parle d'une manière générale, mais en tant que blogueuse, j'en ai vu des choses et j'en lis et je n'ai pas fini d'être surprise ou déçue, mais il faut savoir faire la part des choses et oui, même deux mois, c'est quoi dans une vie? Rien, juste un grain de poussière et puis il ne faut pas se leurrer, être auteur ne nous fait pas devenir riche en argent, mais nous devenons riche en savoir et connaissances et à mes yeux, c'est le plus important.
      Et pour info, j'ai bien compris que ce n'était que pour ceux qui veulent la cuillère en argent dans la bouche dès qu'une ligne est écrite xD

      Supprimer
  3. Oui. Pas grand chose à dire sur la seconde partie parce que je ne me suis jamais lancée dans l'auto-édition, mais sur le LGBT-porn, oui, totalement. Ça commence à me souler. Mais gravement. Je hais tout le monde et je me joins à toi.

    RépondreSupprimer
  4. Ouiche! ça c'est un coup de gueule...il y a de l'énergie à revendre là-dessous...et il n'y a pas que Vera Sayad qui peut faire bouger les choses (elle fait juste en bonne mémère ce qui lui fait plaisir et l'amuse et tant mieux si ça profite aux autres), je crois qu'il y a aussi Charlie Audern :-) ...un peu plus va-t-en-guerre, on dirait :-)

    Mais ne t'énerve pas comme ça Charlie...l'essentiel est qu'il y a déjà des personnes, nombreuses, qui sont dans cet état d'esprit collaboratif et génératif, il y en a suffisamment pour faire quelque chose de très sympa, nous avons la possibilité grâce aux réseaux et internet de leur parler et elles répondent "présent!"...ensuite, les autres, les individualistes, les retardataires, les timorés, les méfiants, les pusillanimes...ils ont leurs raisons, ils ont leur vision du monde comme nous nous avons la nôtre... peu nous importe leur devenir, qu'ils mènent leur barque, pourquoi chercher à les convaincre de quoi? Il faut de tout pour faire un monde et ça a toujours été comme ça! Il y a déjà beaucoup de choses qui nous semblent belles à faire dès aujourd'hui, il y a du monde autour de ça et les choses iront leur cours sans avoir à se cailler le lait! (mais c'est vrai qu'un bon coup de gueule c'est assez jouissif quand on est idéaliste et qu'on rêve d'un monde qui tourne comme sur des roulettes...).




    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je te disais Vera, c'est le chihuahua avec le caractère du pitt-bull. Ca fait wiff wiff wwwwwwwwifffff et ca sautte partout :p.

      Heureusement qu'il y a des gens prêts à entendre et participer! il y en a aussi qui ont besoin de conseils mais aller de l'avant oui, tirer du monde oui... faut-il encore qu'ils apprennent a rouler de leur propre chef.
      Je suis prête a encourager et soutenir tous ceux-la car chacun a une chance... mais il faut savoir la prendre.

      Supprimer
  5. bon alors d'habitude je li ta bon humeur les enfants... et là je voie un coup de gueule en bonne commère je viens lire ^^.

    moi j'ai retenue que ca (non j'ai retenue d'autres choses j'y viens )"je suis hétéro mais tu es là, t’es beau (belle) alors je deviens homo rien que pour toi !"
    si tu savais comme je supporte plus cette ligne scénaristique ça en est même plus drôle c'est d'une lourdeur . je me dis que c'est l'esprit japonais donc pourquoi pas mais quand je lis ça dans les production francaise je me dit :"he merde" J'ai l'impression de lire :" ho cool l'homosexualité c'est tendance , tien et si j'allais me faire trouer le c**"" je caricature c'est des oeuvres de fiction mais y a un moment c'est plus possible de lire la copie de la copie de la copie...

    pour le reste j'apporte aucunement aucun argument digne d’intérêt mais c'est clair que quand je lis des romans, fanfic,fic... on dirai un porno des studios bel-ami, helix ; tous beau, jeune, musclé ,blanc et ..... GAY( *ce regarde* ha merde je suis ps un vrai gay lol)

    pour l'auto édition je pense pas que ca vexe au contraire ca permet à ceux qui ont l'idée de ce lancer d'ouvrir le yeux que ce n'est pas parce que on leur à dit qu'ils écrivent bien que le succée est pas automatique c'est long fastidieux et très chiant parfois.

    En définitif je n'est rien dit de pationnant à part courage ^^


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mokisss ! contente de te lire :) tu te fais rare ! Merci pour ton commentaire !

      Supprimer
    2. de rien de rien c'est un plaisir surtout pour te laisser des bêtises^^
      je me fais désirer lol
      mais grâce à fb je te suis (t’espionne toujours assidument mouaaaah :p)

      Supprimer
    3. même pas peur, même pas mal :) ca me fait toujours plaisir ! surtout toi ! Tu es un de mes meilleurs souvenir de ma première JE en tant qu'auteur chez Muffins. Tu as toujours cette place privilégiée, tu le sais ^___^

      Supprimer
  6. Salut,

    Comme tu le sais, je lis beaucoup et c'est vrai qu'en plus en tant que personne de couleur j'ai l'impression que les gays ne sont jamais des personnages de couleurs et c'est vrai qu'ils sont toujours parfaits. Et comme j'achète beaucoup d'ebooks, je vois souvent des fautes qui me crèvent les yeux. Tient hier, j'ai acheté 2 nouvelles et c'était tellement bourrés de fautes que je pense qu'il est impossible qu'il y ai eu une relecture. Et l'histoire, je n'en parle même pas.
    On tombe malheureusement avec le M/M dans les poncifs des romans harlequin. Les petites perles il faut les chercher.
    Je ne suis qu'une lectrice mais c'est vrai que je vois de plus en plus les mêmes clichés que pour les yaois japonais dans les romans M/M actuellement.

    RépondreSupprimer