jeudi 24 avril 2014

Grognements

(site de l'image : http://crea-marine.blogspot.fr/2013/08/blog-post_7.html)

Salut,

Encore un post pour raler.
Je ne vais pas m'étaller en long en large et en travers mais je me demande quoi faire.

Vous savez que je me démène pour tenir à jour ma page auteur de Facebook, je tente de la faire vivre, d'inciter les gens a me répondre ou à me poser des questions, j'organise des jeux comme je peux...

Mais ensuite ?

La course au "j'aime" est-elle réelement nécessaire alors que seulement 20 personnes participent à la vie de la page ? en quoi cela nous rendra plus visible en sachant que la nouvelle politique de Facebook cache les 3/4 des posts ? faut-il vendre son âme pour que la page marche ?

J'entends par "vendre son âme" mettre des photos de mecs à poil partout, couiner comme un mouton devant une lecture plus que médiocre parce qu'elle fait le buzz ? écrire des histoires en allant dans le sens du lecteur ? C'est à dégouter d'écrire parfois...

Après voila le soucis: j'écris, je poste sur fiction-press et sur mon blog, j'attends des retours... ne serais-ce que un ou deux par chapitre et quand je n'en n'ai pas je suis frustrée et déçue... mais si j'ai le malheur de le dire à haute voix, je passe pour quoi ? Suis-je si en mal de reconnaissance que j'ai besoin de la réclamer ? mais si je ne la réclame pas, je n'en n'aurais pas... ni d’intérêt de la part des autres. Je ne suis pas comme certains auteurs qui se satisfont de leurs œuvres écrites et c'est tout. Non, si j'écris c'est pour partager.

Je suis narcissique au point de croire que mes histoires et mes idées valent le coup d'être connues et je le revendique.

Après je râle aussi sur le fait que je n'ai pas la possibilité comme certains auteurs de sortir 300 pages d'écriture en deux mois. Il me faut au moins deux ans pour cela, si ce n'est plus. Et l'ennui est que dans le milieu amateur, rester silencieux aussi longtemps te fait disparaitre des mémoires et tu es obligé de tout recommencer ton travail de promotion et de contact... d'où le fait que je publie par chapitre.

C'est un sacré cercle quand même... comment faire ? où trouver le juste milieu ?

Oui, j'ai envie/besoin de reconnaissance. Oui, j'ai envie qu'on me lise ! Non, je ne veux pas passer pour une geignarde... mais que faire si personne (entendez les lecteurs) n'agite la main ne serait-ce qu'un peu ?

Jouer les indifférentes c'est facile un temps mais ça n’empêche pas les déceptions ! Mince, je suis humaine !

Alors oui, je ne sais pas où se trouve le juste milieu... et ça me... SCREUGNEUGNEU

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire